Skip to content

Plan écoles de Schaerbeek: plus de 3500 places d’ici à 2022!

par Barbara Trachte le 10 juin 2013

Je vous ai à plusieurs reprises parlé du boom démographique et de la nécessité de créer des places pour accueillir les enfants dans les écoles bruxelloises. C’est un sujet sur lequel j’ai déjà à de nombreuses reprises interpellé les Ministres compétents. Il y a peu, j’interrogeais encore le nouveau Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, au sujet du lien entre la création de nouvelles places, les politiques scolaires et l’aménagement du territoire.

Pour répondre à ce besoin criant de places dans les écoles, une mobilisation de toutes les autorités compétentes est indispensable.

Je vous ai déjà parlé des investissements de la Communauté française, via le Ministre des bâtiments scolaires, Jean-Marc Nollet, dont les projets peuvent être suivis ici.

La COCOF et son Ministre-Président, en charge de l’Enseignement, Christos Doulkeridis, a également investi dans la création de nouvelles places.

Et il y a quelques jours, c’est ma commune, Schaerbeek qui rendait public son plan d’extension des capacités scolaires du réseau communal, rédigé sous la houlette de Vincent Vanhalewyn, échevin des infrastructures (Ecolo), de Michel De Herde, échevin de l’enseignement francophone (LB), et d’Adelheid Byttebier, échevine de l’enseignement néerlandophone (Groen).

photo S Voyneau

photo S Voyneau

Ce plan augure et identifie la création de 3500 places dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, francophones et néerlandophones du réseau communal, d’ici à 2022 et porte l’investissement communal, hors subsides, à près de 29 millions d’euros. Du concret donc.

Certains de ces projets sont déjà en cours, c’est notamment le cas :

  • des futures écoles francophone et néerlandophone qui se situeront toutes les deux sur le site Van Oost ;
  • de l’extension de l’école 16 ;
  • de la création d’une annexe à l’école 8.

D’autres projets sont introduits auprès de la Communauté française, comme l’aménagement des combles du Lycée Emile Max Chaussée de Haecht.

D’autres sont identifiés, mais devront faire l’objet de demandes de subsides auprès du gouvernement de la Communauté française qui sera formé après les élections de 2014, comme entre autres:

  • la construction d’une annexe à l’école 13 ;
  • la construction d’une nouvelle école primaire sur le site Chazal ;
  • la création d’une école secondaire à pédagogie active, sur le site de la gare Josaphat, sans doute en partenariat avec la Commune d’Evere, projet qui me tient particulièrement à cœur ;
  • l’extension de l’Institut Frans Fischer.

Comme promis dans notre accord de majorité, Schaerbeek s’engage donc de manière ambitieuse pour répondre au boom démographique en terme d’accueil dans les écoles, gageons que les pouvoirs subsidiants nous soutiendront au moins autant qu’ils l’ont fait au cours de cette législature!

Dans → Schaerbeek

Pas encore de commentaires

Répondre

Note: Le XHTML est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera jamais publiée.

S'abonner à ces commentaires via RSS