Skip to content

Les enfants dans la ville

par Barbara Trachte le 13 octobre 2015

On a parfois tendance à l’oublier, mais les compétences régionales (mobilité, aménagement du territoire, logement, environnement, architecture…) concernent aussi, et au premier chef, les enfants. Pourtant, les exemples de prise en considération des enfants dans ces politiques foisonnent, il suffit pour s’en convaincre de penser aux ramassages scolaires à vélo, aux crèches et écoles construites en fonction de leurs besoins, aux aménagements faisant la part belle aux espaces de jeux ou aux sourires des enfants lors de la journée sans voiture. C’est de toutes ces expériences, belges et étrangères, dont nous parlerons le 26 octobre prochain au parlement bruxellois. N’hésitez pas à vous inscrire auprès de francesca.costanzo@ecolo.be, tout le monde est le bienvenu!

Le programme sera le suivant:

Introduction
Quelle place pour les enfants et les jeunes dans nos villes ?
Barbara Trachte et Arnaud Verstraete

Quels espace publics pour les enfants et les jeunes ?

Des espaces pour les enfants ou des espaces propres aux enfants : comment dessiner une ville amie des enfants ?
Maria KylinPlaines de jeu nouvelles générations ?
Cécile Duvivier

Travail avec les jeunes et développement urbain durable dans la zone du Canal bruxelloise. Vers une approche intégrale de la participation des jeunes.
Caroline Claus

De la construction d’une cabane à l’architecture participative
Le Teen Wolf, en association momentanée avec l’Atelier d’architecture citoyen de la Maison Destrier.

Débat avec la salle

Des bâtiments propices au développement et ouverts sur la ville

L’école, l’enfant et la ville : les conditions d’un urbanisme scolaire
Valeria Cartes Leal

Penser l’architecture pour les enfants : un défi d’équilibriste
Frank Norrenberg

Les Plans « écoles » et « crèches » de la commune de SchaerbeekVincent Vanhalewyn

Brede School Domino : l’apprentissage de la vie au sens large
Ann Roets

Débat avec la salle

Déjeuner

Précarité et multiculturalité : le défi de l’inclusion

Les jeunes enfants dans la ville : diversité, identité, cohésion sociale et action sociale
Michel Vandenbroeck

Vers un système d’éducation et d’accueil des jeunes enfants plus inclusif
Quentin Verniers

Le plurilinguisme chez Elmer, une source de chances
Sonja Cassiman

Débat avec la salle

Conclusions
Pour des politiques globales de l’enfance et de la jeunesse
Zoé Genot et Annemie Maes

Les intervenant.e.s :

Barbara Trachte
Députée Ecolo au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Arnaud Verstraete
Député Groen au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale

Maria Kylin
Architecte-paysagiste et Maître de conférences à l’université d’Alnarp (Suède), elle mène plusieurs projets de recherche sur l’interaction entre les enfants et l’aménagement urbain (mobilité, voiries, espaces verts…).

Cécile Duvivier
En 2009, Bruxelles Environnement lance une vaste étude sur l’offre ludo-sportive à l’issue de laquelle des recommandations sont émises et une stratégie visant à renforcer la qualité et la quantité des espaces de jeu à échelle régionale est élaborée. Depuis, plusieurs aires de jeu « nouvelle tendance » ont vu le jour et des projets innovants sont en cours. Parmi les instigateurs du développement du maillage jeu, Cécile Duvivier coordonne aujourd’hui la cellule jeu de Bruxelles Environnement, composée d’architectes et paysagistes.

Caroline Claus
Active depuis 2007 dans les domaines de la participation des jeunes et du développement urbain en Région de Bruxelles-Capitale, elle est une des chevilles ouvrières du projet Yota !, qui incite les enfants et les jeunes à prendre une part active dans les projets urbanistiques bruxellois, en favorisant le dialogue avec les décideurs politiques et les aménageurs urbains.

Le TeenWolf est un groupe d’enfants de 6 à 12 ans de la Cité Destrier à Evere qui, après avoir consacré ses temps libres à la construction de cabanes au moyen d’encombrants pêchés sur des dépôts clandestins, s’est lancé, au printemps 2014 et à l’invitation de l’AAC-Destrier, dans la conception d’une cabane idéale. En atelier, ils produisent dessins, volumes, prospectent des implantations, débattent du « qui aura droit d’y grimper ? »

Valeria Cartes Leal
Docteure en Art de Bâtir et Urbanisme, elle a axé ses recherches sur l’école comme objet urbain, espace d’apprentissage, et lieu de rencontres sociales et culturelles. Elle a également participé à la construction et la rénovation d’écoles au Chili, ainsi qu’à des études urbanistiques sur la mobilité scolaire et la localisation des écoles à Bruxelles.

Frank Norrenberg
Administrateur-délégué du bureau Trait Architects, qui se concentre essentiellement sur la réalisation d’écoles et de crèches ayant pour moteur le respect de l’environnement et le bien-être des occupants, par l’utilisation de matériaux sains et recyclables, ainsi que par l’utilisation d’énergies renouvelables et la mise en pratique du standard passif.

Ann Roets
Ancienne travailleuse du secteur de l’éducation artistique chez Jeug en Muziek, elle est, pour la 4e année scolaire consécutive, coordinatrice de la Brede School Domino, qui vise à obtenir un « effet domino » pour les enfants et les jeunes, via un travail en réseau avec tous les acteurs du quartier.

Vincent Vanhalewyn
Échevin Ecolo des Travaux publics, de l’Énergie, du Développement durable et de la Cohésion sociale à Schaerbeek.

Michel Vandenbroeck
Professeur de Sciences de la Famille au Département de travail social et de la pédagogie sociale de l’Université de Gand, il est également président du VBJK (Vernieuwing in de Basisvoorzieningen voor Jonge Kinderen – Innovation dans les besoins de base des jeunes enfants), membre du Conseil d’avis de Kind en Gezin, et est impliqué dans le réseau européen de recherche European Early Childhood Education Research Association.

Quentin Verniers
Coordinateur de l’asbl RIEPP (Réseau des Initiatives Enfants-Parents-Professionnels). Mouvement éducatif, social et citoyen, le RIEPP est un réseau d’acteurs et un centre pour l’innovation, la recherche et la formation dans l’éducation formelle et non formelle des enfants de 0 à 12 ans à Bruxelles et en Wallonie. Il développe des activités et des ressources pour et avec les acteurs adultes de l’éducation et de l’innovation sociale.

Sonja Cassiman
Coordinatrice pédagogique d’Elmer, elle soutient les équipes des quatre antennes de l’association pour traduire sur le terrain la vision et les valeurs de l’ASBL, qui offre un accueil d’urgence et de courte durée à des familles qui éprouvent des difficultés à accéder aux structures traditionnelles. Cet accueil offre une plus-value aux enfants dans leur transition vers l’école néerlandophone, et un soutien éducatif aux parents.

Pas encore de commentaires

Répondre

Note: Le XHTML est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera jamais publiée.

S'abonner à ces commentaires via RSS