Skip to content
Tags

Sécurité dans les écoles, à chacune son niveau 3

par Barbara Trachte le 26 février 2016

Lundi dernier, la FAPEO (Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel) poussait un coup de gueule à propos des règles de sécurité toujours appliquées dans les écoles bruxelloises en raison du maintien du niveau d’alerte 3. Elle dénonce ainsi le maintien d’un climat anxiogène et qui contribue à écarter ou éloigner les parents des écoles.

Il apparaît en effet notamment que :

  • les règles peuvent être très différentes d’une école ou d’une commune à l’autre, alors que tout Bruxelles est sous niveau 3 ;
  • certaines écoles empêchent toujours totalement les parents d’entrer ;
  • les règles évoluent, alors même que le niveau 3 n’évolue pas;
  • certaines règles imposées à cette occasion n’ont rien à voir avec la sécurité, comme le fait par exemple de ne plus laisser un élève rentrer… quand il a accumulé plusieurs retards ;
  • l’application de certaines règles implique des attroupements devant certaines écoles, ce qui est tout de même un peu curieux…

Tout ceci pose question, j’ai donc interrogé la Ministre qui a indiqué qu’il semblerait que certains pouvoirs organisateurs pratiquent un excès de zèle et qu’elle a à cet égard demandé des vérifications à son administration.

Et elle a rappelé que les règles qu’elle recommande ne prévoient pas l’annulation des sorties scolaires, ni l’interdiction d’entrée dans l’établissement à des enfants qui auraient cinq minutes de retard, ni le refus d’accès aux parents au moment de la sortie des cours. Elle a également précisé que lors du passage du niveau 4 au niveau 3, il a été précisé aux écoles que les sorties d’élèves habilités à quitter l’établissement sur le temps de midi ou les entrées et sorties des élèves pour se déplacer, notamment pour les examens, étaient à nouveau autorisées, et que les sorties de classe en dehors de l’école pouvaient être organisées moyennant une vigilance renforcée. Par ailleurs, sont maintenues les mesures mises en place avant le passage au niveau d’alerte 4, à savoir s’assurer de la fermeture de tous les accès pendant les cours, renforcer le contrôle et la vigilance au moment des entrées et des sorties des élèves, éviter les grands rassemblements devant les écoles.

A bon entendeur…

Pas encore de commentaires

Répondre

Note: Le XHTML est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera jamais publiée.

S'abonner à ces commentaires via RSS