Skip to content

À propos de moi

1981 – 1993 : Naissance et enfance à Schaerbeek. J’ai un petit frère. Je découvre la musique classique, le piano, le solfège, la chorale, la lecture…

1993 – 1999 : études secondaires, toujours à Schaerbeek, dans une classe que j’adore. Ma famille maternelle est victime du génocide des Tutsi. Les grèves de 1996 me font découvrir les manifestations, la mobilisation et puis la politique que je commence à observer. Je m’engage également dans mon antenne école d’Amnesty International. Je continue à jouer du piano et je commence à chanter. Je lis énormément.

1999 – 2001 : candidatures en droit aux Facultés universitaires Saint Louis à Bruxelles. Je veux comprendre nos institutions. Je m’engage dans la campagne électorale auprès d’Ecolo à Schaerbeek. Le premier procès Rwanda a lieu à la cour d’assises de Bruxelles. Je termine l’académie de musique.

2001 – 2004 : Licences en droit, orientation droit public, à l’ULB. Je deviens déléguée extérieure du groupe Ecolo-ULB, je soutiens activement l’équipe du BEA – Interfac. Je participe à la naissance d’écolo j, les jeunes écolos. Je suis candidate aux élections fédérales, puis régionales. Je séjourne un trimestre (d’hiver…) à Berlin.

2004 – 2005 : Diplôme d’Etudes Spécialisées en droit international public à l’ULB. Je participe au concours international de droit humanitaire Jean Pictet. Le deuxième procès Rwanda a lieu à la cour d’assises de Bruxelles, il concerne directement ma famille.

2005 – 2006 : je suis embauchée comme juriste à l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile. Je me présente aux élections communales, à Schaerbeek.

2006 – 2009 : je suis avocate au barreau de Bruxelles, où je travaille principalement dans les matières de droit public et administratif. Je deviens co-présidente d’écolo j.

2009 : je suis élue au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale. Je deviens également membre du Parlement de la Communauté française, fin 2009.

Au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, je m’occupe principalement des questions institutionnelles, des questions de bonne gouvernance, des relations avec les communes et je m’intéresse aux questions de financement et de budget.

Au Parlement de la Communauté française, je m’occupe de questions d’enseignement.